Six réflexions et astuces pour que nos vacances en famille soient sereines

08/07/2020
0 commentaire

Les grandes vacances sont installées et synonymes de tripotées de cousins, de picnics sur la plage, de cafés qui s’éternisent, de jeux de société et de soirées qui s’allongent. Nous nous retrouvons tous, venant des quatre coins de France ou du Globe, accueillis dans des maisons de Famille pleines de souvenirs (nous y courrions enfants et quelle chance de voir notre propre progéniture revivre ces douces expériences) ou dans des gîtes choisis pour l’occasion.


L’été est donc un moment de retrouvailles important, tout le monde y tient, tout le monde est là MAIS…


Cette période est aussi synonymes de grands repas à préparer pour des familles bien nombreuses, de courses à faire, de couchages à organiser, d’idées de promenades et de visites, d’emploi du temps à ajuster. C’est un joli défi que de cohabiter à plusieurs familles, plusieurs jours/semaines et même avec la meilleure volonté du monde, des tensions peuvent se créer.

On avait mollement établis des tours de repas mais à 13h toujours rien! On aimerait beaucoup lézarder dans sa chaise-longue mais notre belle-soeur a décidé de faire le tour des brocantes, nous laissant ses charmantes têtes blondes.

Bonne-Maman a découvert un charmant musée de la vie paysanne qui, à coup sûr, passionnerait les enfants mais vite vite il faut y aller maintenant.

Certains ne supportent pas le sable/le bruit/le bazar alors que d’autres adorent vivre dans un joyeux et bohème capharnaüm.

Alors soit on prend sur nous et on finit par exploser et se dire plus jamais !! Soit on passe deux jours en coup de vent au risque de ne pas profiter de tout le monde. Il existe heureusement un juste milieu.


Nous avons six astuces à partager avec vous aujourd’hui pour réussir à profiter pleinement des vacances en famille, sans avoir envie de prendre ses jambes à son cou au bout de 48h...


1- DÉFINIR CE QUE SERAIENT POUR NOUS DES VACANCES RÉUSSIES

Merci les fabuleuses au foyer pour cette excellente idée !!

Nous pouvons prendre le temps de noter, avant de partir, ce qu’il est important pour nous de vivre/de faire pendant les vacances, les ingrédients idéaux de notre été.

Et essayer ensuite, bien sûr en harmonie avec les autres, de coller à cette liste pour ne pas être frustré en fin d’été, avec l’impression d’être passé à côté de mille choses.

Prendre le temps de se reposer, faire plus de sport, apprendre quelque chose, n’avoir aucune contrainte horaire, faire la fête bref…vous l’aurez compris, il s’agit de noter notre Wish List de l’été.

Quelques questions d'Hélène, des Fabuleuses pour vous y aider, tirées de la newsletter “la grosse blague des grandes vacances”

“Pour y voir plus clair, voici donc quelques questions à te poser :

● pour moi, ce serait quoi un été réussi ?

● comment est-ce que j’aimerais me sentir à la fin des vacances ?

● quelles sont les frustrations que je vais rencontrer à coup sûr ?

● comment les anticiper ?

● comment me préparer à profiter de l’instant, malgré les imprévus ?

Mon conseil : prends quelques notes et réponds de manière la plus précise possible :

● j’aimerais avoir tant et tant d’heures de sommeil,

● faire telle ou telle activité,

● passer du temps à 2,

● passer du temps dans tel endroit / avec telle personne,

● j’aimerais me sentir reposée / détendue / amoureuse / ...

● j’aimerais éprouver de la sérénité / j’aimerais m’amuser / …

● j’aimerais avoir le temps de faire ceci ou cela…”

Il y aura, bien sûr, un article bilan de Septembre, pour voir si cette méthode a fonctionné


2- CONNAÎTRE ET ACCEPTER SES LIMITES

Là où Claire, notre belle-sœur en or massif, arrive à passer 3 semaines l’été chez belle-maman, nous, nous ne supportons la cohabitation qu’une semaine tout au plus. Chaque année, c’est la même histoire, on se dit très fort “une semaine !!!” et on y reste 3 !

Pas de problème, une semaine c’est déjà super!! (quitte à revenir plus tard) 

Avec le temps, nous savons et c’est vraiment se rendre service que de se respecter.

Cela n’exclut pas toutefois, de mettre une bonne dose d’eau dans son vin sinon l'équation “vacances en famille” serait insoluble et nous allons l’évoquer plus loin.


3- POSER UN CADRE

En commun, poser un cadre fixe et défini sur des points clés de la journée (c’est là qu’intervient l’eau dans le vin, vous me suivez ?)

Par exemple, la gestion des enfants : puis-je m’occuper des enfants des autres comme des miens sans vexer personne ? Avec l’attention, l’amour mais aussi les potentielles remarques ? Ou cela risque-t-il de créer un drame diplomatique ?

Points d’orgue des journées, les repas sont des moments appréciés et importants de nos vacances. Mais il faut faire les courses, cuisiner, mettre la table etc…

L’organisation d’un tableau/tour de service permet à tout le monde de mettre la main à la pâte et d’en profiter aussi en se laissant porter par les autres.

Les enfants peuvent bien sûr avoir leur tableau de service, les grands cornaquant les plus petits.

La question des horaires me semblent aussi importante à définir. Cela permet d’éviter des flottements désagréables à 13h si le couple “de garde” est encore au marché! En communauté, il semble important de pouvoir en profiter au sein d’un cadre rassurant pour tous.


4- SE LAISSER VIVRE

Les uns les autres, s’accorder des moments de solitude et d’isolements, respecter les envies d’évasion, les boulimies de vide-greniers etc

Proposer des activités en commun et accepter les refus. Aucune injonction immédiate de faire quoi que ce soit qui soit hors du cadre défini du “bien vivre ensemble”.

Parce que chacun doit être libre de profiter de ses vacances pour puiser dans sa Wish List.


5- SI BESOIN, DEMANDER DE L’AIDE

Nous arrivons tous en vacances après une année trépidante, de nombreux projets menés à bien, des boulots fatigants et clairement nous avons besoin de déconnexion et de calme.

Cela n’est pas toujours évident à mettre en place mais pourquoi pas demander de l’aide de temps en temps.

Granny serait ravie de garder les kids le temps d’un dîner, d’un week-end en amoureux. Vos belles-soeurs et beaux-frères de gérer vos enfants sur la plage (joli cadeau car pas évident) le temps d’une séance chez le coiffeur.

Osez dire que vous êtes fatigués, trouvez une jeune fille/une grande nièce pour gérer le tunnel du 18h 20h pour pouvoir profiter du temps des adultes sans être interrompu 100 fois.


6- REMERCIER/S’ESSAYER À LA GRATITUDE

Méthode de psychologie qui permet de voir le positif dans toute chose.

Rien n’est jamais parfait, rien ne se passe jamais exactement comme prévu et alors ?

On peut chaque soir, prendre un moment pour faire le point sur nos raisons d’être plein de gratitude dans la journée. Le temps, le baiser d’un enfant, un bon repas partagé, une trouvaille, la gentillesse d’une personne… Toutes ces petites choses qui nous font prendre conscience qu’en fait, ce n’est pas grave et tout va bien.


Et profitez bien de vos vacances pour prendre de jolies photos et pour les partager avec ceux qui ne sont pas avec vous. Vous retrouverez la formule estivale de Pic In Touch en suivant ce lien.


Le Pic In Blog?

C’est le Blog de Pic in Touch qui vous propose des Portraits , des réflexions et des rencontres dans les Pic In Lettres et les récits d’Aventure en Famille. Bonne découverte ! 

# tag de l’article :

0 commentaire

Laissez un commentaire