Noël en expat’, une fête entre amis

12/12/2020
0 commentaire

Dans notre série des Noëls hors de la métropole, nous voyageons ici en Afrique avec Clarisse et sa famille de petits blonds (@lesptitsblonds). À quoi ressemble les fêtes de fin d’années lorsqu’on est loin de la France ? Avec qui partager ses moments forts ? 

Entre le Gabon et le Maroc, Clarisse nous partage sa façon de célébrer Noël avec ses enfants et ses amis, qui sont comme sa seconde famille. 


Chère Clarisse, 

Pourriez-vous vous présenter et présenter la composition de votre famille et le lieu où vous vivez ?

Nous sommes une famille de six : avec mon mari. Nous avons une fille de 9 ans puis 3 garçons de 7, 4 et 2 ans

Cela fait plus de huit ans que nous avons quitté la France. Nous avons passé un an au Maroc puis cinq ans au Gabon et nous sommes à nouveau au Maroc depuis 2 deux ans et demi.


Vivre Noël depuis l’étranger lorsque l’on est français : est-ce que c’est plutôt une source de découvertes ou un pincement au cœur de rater les traditions familiales ? 

Vivre Noël à l'étranger est un mélange de sentiments. On est à la fois tristes d'être loin de sa famille et des traditions auxquelles on est habitué. Et en même temps on est heureux d'être recentré sur son noyau familial et de découvrir des façons très différentes de vivre ce temps.

En fait c'est un condensé de tout ce que l'expatriation offre à vivre.

C'est un peu idiot mais ce qui m'a aidée c'est que ma sœur parte aussi vivre à l'étranger avec son mari et ses enfants. J'avais au moins quelqu'un qui comprenait ce que nous vivions, avec qui nous pouvions discuter sans filtre. Et pour Noël, je n'avais pas l'impression que tout le monde était réuni et qu'il ne manquait que nous. C'est ce qui aurait été le plus dur à vivre je crois !


Comment se prépare Noël au Maroc ? Est-ce que le pays résonne aussi de cette période ? 

Je me souviens encore de notre premier Noël en Afrique, avec un enfant de deux ans et un bébé de cinq mois. Nous étions dans une mission de brousse chez un ami prêtre et vraiment, jamais nous n'avions vécu de Noël comme ça ! En pleine chaleur bien sûr, mais aussi sans sapin, sans repas de Noël tel que nous, Français, nous le figurons, au milieu de personnes pour qui les cadeaux que le prêtre leur offrait - grâce à la générosité de ses anciens paroissiens américains - seraient les seules réjouissances de ce jour... C'était tellement étonnant et unique que je crois n'avoir même pas pensé à comparer et à songer à ce que nous manquions en France.

En revanche, plus les enfants grandissent plus ils réclament de retrouver leurs grands-parents et cousins. Nous rentrons donc une fois sur deux en France.


Comment faites-vous vivre vos traditions familiales, et françaises ? Décoration de la maison ? Sapin ou non ? Calendrier ? Traditions culinaires ? 

Quand nous vivions au Gabon, dont la majorité de la population est chrétienne, Noël était une grande fête préparée partout : dans les magasins, dans les écoles, dans les rues... Maintenant que nous sommes dans un pays musulman c'est très différent. Quelques grands supermarchés font un coin spécial Noël en décembre avec décorations, chocolat etc parce qu'une petite partie de la population, occidentalisée, fête Noël, mais c'est tout ! Pour nous, cela se joue donc au niveau de la paroisse, qui essaie de vivre de façon spéciale les quatre dimanches de l'Avent, et de notre famille. Inconsciemment, je réalise que je mets donc un peu le paquet pour que les enfants vivent cette période de façon spéciale :

*en décoration : on attend toujours le premier dimanche de l'Avent pour lancer les festivités, installer et décorer le sapin, installer la crèche, des guirlandes lumineuses dans le salon...

* en cuisine : aussi bien les recettes familiales (gâteau à étages aux petits bruns de ma maman !) que des nouveautés (brioche à la cannelle par exemple)


* activités à faire chaque jour jusqu'à Noël, que je leur prépare tous les ans dans un cahier en fonction de leur âge

* une sélection de livres sur le thème de Noël que j'installe sur un présentoir dans leur coin lecture


* une playlist de Noël avec des musiques et des contes qu'on écoute pendant le temps calme ou le dîner


Est-ce que les 2 traditions : locales et métropolitaine se mélangent ? Se conjuguent ? Voire s’opposent ? 

Peut-être avez-vous adopté des traditions ? Que/qui vous manquerait-il ?  

En fait, si l'on ne regarde que l'intérieur de chez nous, excepté notre crèche qui est africaine et quelques éléments de déco, cela ressemble simplement à une famille française qui se prépare à fêter Noël ! Nous n'avons pas spécialement adopté d'habitudes africaines. Nous gardons l'habitude de la messe de minuit, de petites douceurs à déguster en rentrant et de l'ouverture des cadeaux le lendemain matin !

Pour les cadeaux, d'ailleurs, c'est toute une organisation ! On ne trouve pas forcément ce que l'on aime sur place, ou beaucoup plus cher, alors on anticipe parfois l'été, en vacances en France, pour acheter et rapporter les futurs cadeaux. Si la poste fonctionne, nos proches envoient parfois des présents mais c'est un peu hasardeux. Pour nos familles et filleuls, heureusement que l'on peut acheter en ligne et faire livrer !


Des gens sûrement ? Comment gardez le lien avec vos proches pendant les fêtes ?

A l'étranger, les amis remplacent d'une certaine façon la famille, les relations se nouent de façon plus rapide et plus intense. Nous faisons donc souvent un déjeuner de Noël avec des amis. Mais on réserve évidemment un temps pour appeler la famille en France ! Ça crie "Joyeux Noël" de partout, les enfants montrent leurs cadeaux, on déguste les restes des repas de fête...

Nous avons déjà passé deux fois Noël avec ma sœur expatriée et sa famille, et ces fêtes en famille avaient une saveur unique !


Merci Clarisse pour cette superbe découverte du Noël en Afrique !

Passez de belles fêtes !


Et pour garder le contact avec vos proches, envoyez leur des photos grâce à nos packs d'enveloppes !


0 commentaire

Laissez un commentaire