Philippine Rollet : Ambassadrice du lien familial et amoureuse de Noël !

05/12/2020
0 commentaire

Philippine Rollet est photographe, et une jeune femme passionnée par le lien qui unis les gens. Entre les amoureux, les jeunes mariés ou entre les membres d’une famille, le lien est fondamental dans l’émotion qu’elle aime partager.

Naturellement notre rencontre tombait sous le sens !


@philippinechauvin

Chère Philippine,

Peux tu te présenter, nous parler de ta famille et nous expliquer ton parcours vers la photographie ?

Je m’appelle Philippine, j’ai 28 ans et je suis mariée depuis mai 2019. Nous avons une petite fille Azénor, née début février et nous attendons un petit gars pour le début du printemps ! Nous habitons la région parisienne.

Mon parcours : j’ai d’abord fait une prépa lettre, puis fais de la géographie et du développement durable, rien à voir avec la photo (rires) ! J’ai commencé à travailler dans mon secteur… mais à peine un an après, j’ai complètement changé. Je suis partie dans le digital. Mon métier était d'accompagner des freelances qui se lançaient à plein temps dans leur activité (le plus souvent dans le milieu du web) et de les aider à construire un discours de vente cohérent par rapport à leur secteur. J’ai lancé en parallèle mon entreprise et j’ai commencé en prenant beaucoup de portraits de freelances. Puis à un moment donné j'ai senti que j'avais appris tout ce que j'avais à apprendre, la photo prenait de plus en plus de place dans ma vie et je me suis dit que c'était sans doute LE moment de me lancer à temps plein dans cette aventure de dingue!

J’ai lancé en parallèle mon entreprise et j’ai commencé par beaucoup de photos d’entreprise. En 5 min, il fallait que je mette la personne à l’aise et qu’il reparte avec un joli portrait.

Comme beaucoup de photographes ayant la passion chevillée au corps, j’ai pris mon envol. C’était peu de temps avant mon mariage au printemps 2019.


Comment caractériserais-tu ton travail ?

Qu’est-ce que tu aimes tout spécialement ?

J’aime particulièrement LE LIEN pour partager et créer quelque chose avec ceux que je photographie.

J’adore rencontrer les gens et au-delà de la prise de vue, prendre le temps de les connaître. C'est encore mieux avec les mariages puisque j'ai plusieurs mois pour créer ce lien avec mes petits mariés, savoir qui ils sont, ce qui importe pour eux, et connaître leur personnalité avant de les accompagner pour ce jour tellement important.

C’est fondamental pour moi d’être sur la même longueur d’ondes, qu’ils aiment la photo et que ce soit un échange et une transmission. Chaque couple ou famille est unique. Ils vont m’apporter quelque chose et je voudrais que ce soit réciproque.

C’est une aventure qu’on vit ensemble finalement. La photographie est un métier de l’humain. Si on ne crée pas de lien, c’est difficile (en tout cas pour moi :). Sans cela j’ai l’impression de passer à côté de quelque chose d’incroyable.


Tu partages de jolis moments avec les familles ou les mariés que tu rencontres. Quelle fête de famille préfères-tu ?

NOËL ! J’adore Noël ! Sans hésiter ! J’aime beaucoup cette fête. D’ailleurs je commence à écouter les chants de Noël un mois avant l'Avent haha ^^ J’adore ça ! Je pense que j'ai clairement gardé l'héritage de mes trois années passées aux Etats-Unis, où ils cultivent Noël d'une façon toute particulière. Et puis sur le plan spirituel, je suis catholique pratiquante donc Noël est forcément vécu avec une joie profonde et une vraie intensité !! J’ai plein de souvenirs de la façon dont on fête Noël dans ma famille : l'installation de la crèche, la déco du sapin, la mise en place d'un joli couvert, la cuisine et l'élaboration des fruits déguisés, et bien sûr les chaussons qu’on met au pied du sapin la veille ! Je suis tellement heureuse de pouvoir mettre une nouvelle toute petite paire de chaussures minuscules au pied de l’arbre cette année et de pouvoir transmettre cela à notre fille avec nos deux façons de fêter Noël qui forment une façon enrichie.


Tu sais que chez Picintouch nous aimons le lien familial, as-tu eu la chance de connaître ou d’avoir encore tes grands-parents ?

Oui, j’ai connu tous mes grands-parents et il m’en reste 3. Ma grand-mère chérie est partie chauffer la place là-haut il y a quelques années. J’ai un lien très très fort avec elle que je continue à avoir différemment aujourd’hui. Je suis trop heureuse d’avoir mes grands-parents encore maintenant et d’avoir pu leur présenter notre petite fille.

Mon mari aussi avait son grand-père dont il était très très proche et que j’ai eu la chance de connaître. Un homme incroyable. Donc pour nous les grands-parents, c’est privilégié.

Moi les souvenirs que j’ai d’eux au quotidien, c’est beaucoup avec ma grand-mère maternelle, les cueillettes de mûres l’été, les confitures du coup, d’écosser des haricots verts. Ce sont des trucs hyper simples mais ce sont les souvenirs que j’ai gardés. Les balades à vélos, d’aller sur la plage. Ce sont des choses très lambda.. ; mais ce sont des choses fondamentales.

Mon grand-père paternel avait des collections de timbres que j’ai imitées. J’ai beaucoup de souvenirs. C’est si précieux et sympa….

C’est aussi pour cela que je fais de la photo pour garder des liens et des souvenirs de la place qu’ils ont dans notre vie. C’est hyper important.


Tu viens d'avoir un bébé. Tes parents et beaux-parents sont du coup grands-parents. Comment vivent-ils cette nouvelle aventure ? Est-ce qu’ils sont déjà des grands-parents ? Ont-ils des petits surnoms ?

Du coté de mon mari, ce n’est pas la première fois parce que j'ai déjà trois neveux mais c'est la première petite-fille donc c'est forcément une nouvelle place c'est tout nouveau ils sont totalement gaga !

Et du côté de mes parents, c'est le premier petit-enfant donc ils sont juste totalement gaga aussi… c'est hyper mignon.

Du côté de mon mari ils s'appellent Manou et Grand-Pa et du côté de mes parents c'est Pacha et Nouska. Ma Maman aime énormément la Russie et la littérature russe et du coup elle avait envie de ces sonorités russes. C’est hyper mignon de les voir ensemble.

Alors en tant que photographe, quel lien entretiens-tu avec la photo ? Est-ce que tu les impriment ? les collectionnent ?

J'ai forcément un lien privilégié avec la photographie grâce à mon métier :) Pour moi, une photo sur un ordinateur n'a que peu de valeur : tant que ce n’est pas imprimé, ou dans un album, c'est sympa mais on ne les voit pas, on n'en profite pas, on ne les transmet pas.

Donc moi je les imprime, je les colle... je les mets dans des cadres partout dans la maison. Je n’en partage pas beaucoup sur les réseaux car c’est ma vitrine professionnelle. Je souhaite préserver mon jardin secret, pour profiter tous les trois, mais je partage parfois quelques extraits sur les moments importants ou nos joies du quotidien.

Du coup, je partage mes photos avec mes parents et mes grands-parents en version papier pour qu’elles prennent de la valeur.


Est ce que la maternité à changer quelque chose dans ton rapport à la photo ?

Complètement ! Je ne pensais pas que ça changerait autant de choses ! Avant j’avais un regard extérieur. Le lien mère enfant, que je ne connaissais pas avant est assez incroyable. Il se construit d’ailleurs au fur et à mesure. Aimer inconditionnellement ce n’est pas si simple, ce n’est pas forcément instantané.

Dans mon approche, je comprends en fait ce qu’elles peuvent vivre et je sais combien cela peut être parfois difficile d’être une maman. Cela m’apporte une plus grande sensibilité et compréhension des mamans. J’ai une profonde admiration pour toutes ces mamans, ces mamans à la maison, ces mamans qui travaillent, qui traversent des choses parfois pas faciles. J’essaye de retranscrire cela dans la photo, tout ce don de la maman pour son enfant. Et aussi la place tellement importante du Papa.

À travers la maternité je me suis bien rendue compte que tous les petits moments : le bain, un biberon, un câlin…des petits gestes. Ce sont des moments précieux dont je me rendais moins compte avant.


Aurais-tu en tant que Maman, une ou deux astuces à partager autour de la photo ?

Ne forcez jamais vos enfants ! Parce que ça crée de la frustration. Les petits n’ont pas envie, ils en ont marre. Il faut respecter leur rythme.

Et n’attendez pas d’occasion particulière. Chaque moment du quotidien est un moment précieux. Les moments les plus importants ne sont pas ceux où l’on pense à prendre son appareil photo. Lorsqu’on fait un gâteau, qu’on lit une histoire…on l’on vit avec son enfant. C’est de ces souvenirs là que l’enfant va se souvenir.

Je me souviens des gâteaux que je faisais avec ma maman, des balades avec mes parents…Je ne me souviens pas des photos posées… des photos de mariage… 

Ce sont des choses hyper simples et c’est ce que j’aime faire en photos.

Accompagner des familles sur des moments du quotidien dont les enfants vont se souvenir plus tard et les photos viendront mettre en lumière des choses que les enfants ont vraiment vécu.

Prenez en photos des choses banales, mais tellement importantes pour eux et qui marqueront leurs souvenirs d’enfant.

Et dernier truc, ne les forcez jamais à sourire ! Quand on le force, l’enfant en a ras-le-bol, alors qu’il y a tellement de choses qui passent dans le regard même sans sourire.

Ne leur demandez pas de regarder l’appareil photo.


Merci pour cet échange que tu m’as accordé. Merci pour la sincérité et le naturel avec lesquels tu nous parles de ton métier et du sens qu’il a pour toi.


Et pour garder le contact avec vos proches, envoyez leur des photos grâce à nos packs d'enveloppes !

# tag de l’article :

0 commentaire

Laissez un commentaire