À table pour les fêtes avec Marion de chez Tilleul Blanc

02/12/2020
1 commentaire

Marion est éditrice de recettes. Marion dévore la vie ! Toujours en action, elle crée et aime partager. C’est une jolie femme souriante, créative et généreuse.

Je vous propose de faire la connaissance d’une amoureuse des belles choses : de la photo, de la déco et de ses proches… Nous avons donc pas mal de points communs !


@tao4802

Chère Marion,

Peux-tu te présenter, nous dire de qui est composé ta famille et là où tu confines? Peux-tu nous expliquer en quelques mots ton parcours ?

Je m’appelle Marion. Ma famille est composée de 5 enfants: un garçon et 4 filles étalés sur presque 14 ans entre l'aîné et la dernière. Avec mon mari, nous habitons Cannes, au bord de la mer. En seconde vie j’ai plongé dans un CAP cuisine...


Comment se conjuguent tes passions pour la cuisine et la photo ?

Je suis loin de prendre en photo tous mes plats et tout ce que je cuisine à moins que l’instant me plaise, à moins qu’il y ait un goût ou une émotion que je souhaite garder. En revanche, quand il s’agit de sortir une recette au format carte, alors je prends une photo qui suggère mais qui doit surtout représenter le résultat final. Celui obtenu si on suit la recette.


D'où te vient la passion de la photo ?

De loin ! De très loin. Je rêvais d’être grand reporter. Je voulais voyager, écrire et prendre des photos. Je voulais voir de plus près et partager.


Tu partages des photos de tes réalisations culinaires, de tes looks, de ta passion pour la peinture murale (rires) mais tu ne fais pas de photo de toi. Préfères-tu être derrière l'objectif ?

Oh oui !!! Un objectif, c’est une planque ! ;)) et puis, moi je me connais, je préfère « capturer » ce qui est devant mes yeux.

Ceci dit, j’avais l’impression de faire quand même quelques fois mon propre paparazzo...


Tilleul Blanc est la marque que tu as créée qui propose des cartes recettes, très joliment mise en image par tes photos.

Comment est née l'idée de tes cartes de recettes ?


Cela répondait à un besoin d’alléger les tiroirs, de n’acheter que ce qui m’intéresse, de choisir et de pouvoir emporter mes recettes partout avec moi. Plutôt que de n’acheter des livres trop lourds pour une seule recette. Même si la connexion internet n’est pas bonne…


Avais-tu envie de créer son entreprise ?

Je ne me suis pas dit « tiens, je vais créer une société » J’ai lancé Tilleul Blanc et depuis Tilleul Blanc et moi avançons ensemble, nous entraînant mutuellement.


Quel rôle joue ta famille dans Tilleul Blanc ?

Tilleul Blanc n’est maintenant plus qu’un simple projet ;) C’est un boulot qui m’occupe à temps plein et qui déborde…


Ta famille est une tribu de testeurs ?

Indéniablement.


D’apprentis cuisiniers peut-être ?

Ah ah… ça on verra bien. Mais une chose est sûre, ils sont tous fins gourmets ici. Et globalement mettent avec plaisir la main à la pâte.


Transmets-tu ta passion ?


Je l’espère...


Les fêtes de Noël se préparent, même en ces temps particuliers.

À quoi penses-tu à cette idée ? Aux émotions, à la joie des retrouvailles, aux discussions à bâtons rompus ? À une certaine magie ? 

Oui, il y a les retrouvailles. La famille de mon mari est regroupée. Ils sont tous dans un rayon de 20 kilomètres. La mienne est éparpillée dans toute la France et nous nous retrouvons avec d’autant plus de plaisir.


Es-tu du genre à fourmiller d'idées ?

C’est inaltérable ce genre de choses. Et quand je réalise une idée, j’en ajoute deux en bas de la liste !


Quelles sont les traditions de Noël de ta famille ?

La recette émotion ?

Il y a eu longtemps, la coquille (brioche du nord de la France que l’on appelle aussi cramique) que l’on mange en buvant un vrai chocolat chaud. Tu sens ? Celui qui est onctueux et vraiment chocolaté.


Quelles recettes nous conseillerais-tu pour les fêtes de fin d’année ?

Pour les fêtes de fin d’année comme pour les diners un peu soignés, je préfère souvent les repas qui demandent de la préparation en amont mais qui permettent de passer du temps à table avec nos invités. Eventuellement, l’entrée peut se dresser à la dernière minute. Mais après : on profite !


Côté table et déco ? Une envie ?

J’ai envie de mettre de la paille sur ma table cette année. Histoire de leur rappeler ce qu’est Noël …

J’ai déjà fait un Noël avec 24 personnes (du temps où c’était encore possible) toutes assises sur des couvertures ou des coussins et une trèèèès longue table basse qui était en fait des plateaux de bois posés sur des caisses. Il vaut mieux que j’évite de les asseoir sur des ballots de paille cette année … J’aime aussi déposer de petits cadeaux d’assiette. Pas grand chose, mais comme pour dire M e r c i d’être venus partager ce moment avec nous.


Enfin, aurais-tu une actualité particulière à partager avec nous?

Ouiiiii ! Je ne dévoile rien mais Tilleul Blanc travaille désormais avec trois nouveaux partenaires pour faire encore mieux ! Trois entreprises françaises et respectueuses de la nature (ça me tient à cœur). L’une est une grande maison de céramique. L’autre de la maroquinerie. Et la troisième est au contraire une toute petite société , @volume_france, qui travaille avec douceur, avec respect et des ânesses ! 


Et pour garder le contact avec vos proches, envoyez leur des photos grâce à nos packs d'enveloppes !

# tag de l’article :

1 commentaire
Lili D., le 14/12/2020 à 13h12
J'aime beaucoup d'idée de la paille qui rappelle la crêche!

Laissez un commentaire