CO-NAISSANCE, Enceinte, harmonieuse, et active

Chez Picintouch, cette semaine nous vous partageons une rencontre, une aventure, ou un coup de coeur qui dit un peu plus ce que nous aimons. À la veille de la fête des mères, nous rencontrons Marine, maman de deux enfants qui s’est lancé dans l’écriture avec son livre co-naissance.




Pourquoi Marine, avez-vous eu envie de lancer un livre sur la maternité?

marine.png

Si le sujet de la maternité m’a toujours interrogé, c’est parce que ma maman biologique est décédée après m’avoir donné naissance. Puis, ce fut ma re-naissance, où j’ai eu la joie immense d’avoir une maman qui a rayonné d’une autre forme de maternité qui m’a toujours impressionnée.

Enfin, c’est en devenant moi-même maman que j’ai pris conscience de l’ampleur et de la puissance qu’il se vivait pendant la grossesse et après la naissance dans la vie d’une femme. C’est ainsi que le besoin de mettre des mots sur l’incroyable métamorphose biologique, physiologique et psychologique m’est apparu être une évidence et aussi une urgence aux vues des sujets de sociétés actuels qui fragilisent et menacent la maternité, base de la famille.




C’est ainsi que Co-naissance est né avec la certitude que la compréhension de la co-naissance permet une juste et heureuse articulation entre l’enfant à naître et la mère en devenir.



J’ai écris cet essai en plusieurs étapes, au rythme de mes grossesses. Si ma première grossesse a été la découverte, la deuxième a mis du temps à arriver. En deux ans, j’ai monté une agence de conseil, Les Prodigieuses, qui accompagnent les grands groupes et entreprises à réenchanter la maternité. Dans le développement des Prodigieuses, il y a eu des hauts et des bas avec notamment un moment de ma vie, où j’ai enchaîné les fausses-couches.

Mon mari m’a délicatement invité à lever le pied. Je suis donc partie quatre jours dans le silence d’une abbaye bénédictine pour écrire l’essence des Prodigieuses. C’est lors de ce temps de pause et de relecture que les premiers mots ont été posé.



Puis il aura fallu cinq minutes pour que mon éditeur m’achète l’idée du livre. Incroyable, non ?



J’étais abasourdie. Mon mari n’en revenait pas non plus, lui qui est philosophe de formation et un grand passionné de Thomas d'Aquin, le Cerf est la grande maison de référence!

Dès lors un long travail de réflexion, de maturation, de rédaction de jour comme de nuit a commencé. Tout cela dans une joyeuse ambiance avec Zélie qui avait deux ans toujours prête à faire les quatre-cents coups, le début d’une grossesse en Aout 2017, la naissance de Syméon en Avril 2018 et la découverte d’une troisième grossesse en Novembre 2018 !




Mener de front ma vie d’épouse toujours aux petits soins de mon mari, ma vie de maman poule, mon côté business woman hyperactive avec le développement de mon agence et l’écriture de mon essai fut
une aventure incroyable !


Aujourd’hui, je me sens pleine de gratitude envers la vie, car je récolte des fruits auxquels je ne m'attendais pas du tout!

Tout ce que je fais, je le fais pour une chose: aimer, défendre et servir la vie, et cela passe et passera par notre capacité à réenchanter la maternité d’ici ou d’ailleurs, d'aujourd’hui et de demain.