Une vie de nomade, d'illustratrice et de maman c'est possible...

Picintouch est une start’up au service des familles et du lien inter-générationnel.
La vie est une aventure et chaque semaine nous partageons celles de nos clients.
Pour partager vos aventures à un proche c’est
ici
Pour être publié, écrivez-nous à bonjour@picintouch.com
Bonne lecture !

Des illustrations, 2 petites filles et des voyages autour du monde.

D’origine bretonne, j’ai commencé à voyager hors de France alors que j’avais 22 ans. Des périples de quelques semaines en Europe dans un premier temps: l’Andalousie, la Grêce, l’Afrique du Nord, puis je suis partie pour 3 mois autour de l’Inde à 26 ans avec celui qui est devenu mon mari et le père de mes filles.

Depuis notre passion du voyage a dessiné notre vie de famille!

En 2007 est née Jeanne, notre première fille. En 2009, Salomé est arrivée! Jeanne a découvert Barcelone à 2 mois. Le Danemark et la Norvège à neuf mois lors d’un road trip.En 2010, nous avions 2 bébés à la maison…

C’est la seule année où nous n’avons pas pu voyager, mais c’est aussi l’année où nous avons élaboré notre stratégie de voyage pour les années suivantes.

Comment concilier école et voyage en famille?


2 difficultés se dressaient devant nous, les 2 obstacles que connaissent tous ceux qui aspirent à une vie nomade: l’école et le travail! 

 

Pour l’école, un peu de diplomatie nous a permis de partir sans encombre, surtout lorsque nos enfants étaient à la maternelle.

Lorsqu’elles sont entrées en primaire, nous avons discuté avec les maîtres et maîtresses pour les impliquer dans notre projet. Ils se sont toujours montrés enthousiastes! Nous avons avec eux cherché des ponts entre les programmes scolaires et nos voyages: par exemples les volcans, l’anglais, les civilisations rencontrées, les animaux, etc.

Il nous restait à scanner tous les cours et exercices en maths et en français pour que les filles suivent le même programme que leurs classes.

Nous nous occupions de suivre la classe des filles, tous les matins de 9h à midi, et ce afin de garder un rythme de travail régulier, ce qui est indispensable.

Au retour, il n’y a jamais eu de problème de niveau et la réinsertion s’est toujours déroulée parfaitement!

 

Au niveau professionnel, 10 ans  de construction de carrière dans l’illustration et la création nous autorisaient des échappées annuelles de plusieurs mois. Internet nous a grandement facilité la vie! Je suis dessinatrice et illustratrice. Je dessine des personnages et des scènes pour des magazines (ELLE , le groupe Marie-Claire,Gala, BIBA,…), des couvertures de livres, des marques. 

Mon mari Marc est designer sonore, ce qui lui autorise aussi une grande liberté de mouvement dans son mode de vie.



Nos 2 métiers se nourrissent aussi d’expériences, d’inspirations, d'images et de sons que nous pouvons cultiver dans notre vie de tous les jours, mais aussi et surtout dans nos voyages.

 


Nous sommes donc partis en famille pour des voyages de 3 mois l’hiver depuis l’année 2011.


Avion, mais aussi train, bus, moto… Salomé avait juste 2 ans, Jeanne 3 ans et demi lors du premier voyage en famille. Elles se sont parfaitement adaptées, ont adoré le voyage. C’est devenu un rituel, tous les ans depuis, de janvier à avril, dans des pays avec un climat favorable à cette période de l'année: Philippines, Sri-Lanka, Cambodge, Cuba, Mexique, Costa-Rica, Panama, Bali, Thaïlande, Viet-nam, Birmanie, Malaisie…

Ecole le matin, dessin l’après-midi!


Ecole le matin, travail l’après-midi. Je reste en contact avec mes clients, j’alimente mon blog, depuis peu mon compte instagram. Je reçois mes commandes d'illustrations, établis mes devis et je peux même faire des réunions grâce à Skype !

J’ai toujours avec moi un bloc de feuilles ou un carnet de croquis, je trouve toujours des scènes avec des personnages ou des paysages à dessiner.

Nous avons pris aussi beaucoup de photos durant ces voyages. La famille proche suit nos photos sur mon blog. C’est un rituel, les grands parents, toujours curieux et sur pieds, viennent regarder régulièrement les photos de nos aventures sur l’ordinateur de nos parents.

A notre retour, je compile toujours un album photo. Mais je pense que pour nos prochains voyages, le service proposé par Picintouch va faire des heureux !